La surveillance prend ses lettres de légitimité dans l’entreprise. Peux on concilier respect de la vie privé et sécurité informatique ?

Maître Etienne Drouard propose quelques pistes :

  • Pas de conservation illimitée des données ou des fichiers.
  • Déclaration à la CNIL de tout système de surveillance.
  • Les salariés doivent être informés.
  • Mettre en place une charte informatique
  • Le RSSI n’est pas légalement responsable. C’est le dirigeant qui répond.

 

Cela légitime t’il pour autant la mise en place de systèmes de surveillance des salariés en entreprise ?

Lire l’article complet