Depuis la décision de la Cour de justice européenne, tous les particuliers au niveau européen peuvent demander aux moteurs de recherche (Google, Yahoo, Bing etc.) la suppression ou la désindexation des urls comportant leurs données personnelles.

Dès lors, les grands moteurs de recherche dont Google en première ligne, suivi par Bing ont mis en place un formulaire pour se conformer à la décision de la cour de justice. En bref, l’Union Européenne défend le droit à l’oubli, mais quelle est la limite ou les confusions de ce droit ? L’occasion pour nous de faire le point sur un droit encore trop flou.
Lire la suite