C’est maintenant au tour de Facebook de se retrouver dans la ligne de mire de la CNIL. Lundi 8 février, la CNIL a annoncé avoir mis en demeure Facebook : en cause, ses nombreux manquements à la loi française sur la protection des données personnelles et la manière dont sont collectées et exploitées les données des utilisateurs français, au nombre de 30 millions.

Lire la suite