La France devient-elle un état de surveillance permanent ? C’est l’une des questions soulevées après la promulgation de la loi sur la programmation militaire en décembre 2013, c’est notamment l’article 20 de cette loi qui suscite de multiples réactions. En effet, cette loi est susceptible de mettre en péril votre vie privée sur internet, c’est donc l’occasion pour nous de vous aider à mieux la comprendre.

Lire la suite

Bah oui tiens. En voilà une bonne question ! Avec toutes ces histoires de surveillance, cette méfiance ambiante qui règne partout sur la toile, ça nous ferait du bien un peu d’anonymat. Le problème, c’est que ce n’est pas vraiment possible. Et quand bien même ça l’est, on n’est pas sûr que ça le soit, si tant est que ça l’était. Vous suivez ? Pour vous éclairez un peu, faisons un petit tour de l’actu de la semaine et vous allez vite comprendre…

Lire la suite

C’est la question à 1 million de dollars (soit 755 878 €). Mais comme on est gentils chez iProtego, on va vous répondre : NON. Voilà, un simple non. Non il n’est pas possible de surfer sans être traqué, espionné, suivi… On vous prévient pourtant sur la page navigation privée de Google : « Faites attention […] aux agents secrets susceptibles de vous surveiller, aux personnes qui se tiennent debout derrière vous. » Si Google le dit… Bon comme vous êtes de gentils s=internautes&submit=Recherche »>internautes qui lisez régulièrement notre blog (vous la sentez l’ironie ?), on va quand même vous donner 2 ou 3 trucs histoire de ne pas finir complètement paranoïaques. Mais avant tout, faisons ensemble un petit tour de l’actu de la semaine sur le web.

Lire la suite

Entre la presse écrite et Google la relation a toujours été en dent de scie, dépendant d’une certaine façon l’un de l’autre tout en se tirant dans les pattes. Aujourd’hui il semble pourtant que tout soit terminé entre Google Actualité et la Presse allemande.

Lire la suite

Nouvelle polémique autour des données personnelles :

Max Schrems un étudiant autrichien est aujourd’hui en « guerre » contre Facebook depuis environ deux ans. Tout a commencé lorsque Max Schrems réclame son historique Facebook, après de nombreuses relances il reçoit un CD contenant un fichier de 1222 pages!

Max Schrems et les 1222 pages de son historique.

A l’intérieur il découvre des commentaires pourtant supprimés, d’anciennes conversations privées, des photos… Cet étudiant en droit voit là un défi juridique à relever et dépose non pas une mais 22 plaintes contre Facebook. Ces plaintes il les dépose directement à la CNIL irlandaise, là où Facebook à son siège européen. Une démarche inteligente qui a fait bougé les choses plus rapidement car Facebook est alors directement soumis aux lois européenne en ce qui concerne la protection des données personnelles. Max Schrems est devenu le héro des données personnelles en Europe et il a crée un site internet Europe versus Facebook pour dénoncer les pratiques frauduleuse du géant du web. Lire la suite

Désormais le logo de votre entreprise apparaîtra dans les résultats Google. A l’instar des Rich Snippet qui permettait de rajouter votre photo en tant que author, vous pourrez même, si vous le souhaitez, choisir vous l’image apparaissant à coté de votre site en insérant un code qui est le suivant:

Lire la suite

Le 17 mai l’Etat (plus précisément le SGMAP: le secrétariat général pour la modernisation de l’action publique) a mis en place une consultation du document: « Identité(s) Numérique(s) – Quelle stratégie pour l’Etat? » ouverte jusqu’au 15 juin. Lire la suite

Cette semaine encore dans notre veille de nouvelles plaintes à l’encontre de Google ont été effectuées en Allemagne. Après les plaintes concernant Google Street View ce sont les google suggest qui posent problème. Lire la suite

L’EFF (Electronic Frontier Foundation), une ONG américaine spécialisée dans la défense des droits des internautes, a publié cette semaine son rapport annuel « Who has your back ». Ce rapport a pour but d’évaluer la politique de confidentialité des données personnelles des géants du web: Lire la suite

Cette semaine la Cnil a rendu son bilan de l’année 2012. La première chose que l’on peut remarquer est le nombre élevé de plaintes reçues, plus de 6 milles, ce qui donne une augmentation de 4,9% par rapport à l’année 2011. Lire la suite