Les réseaux sociaux sont égoïstesComment faire si vous avez besoin de trouver en moins d’une minute chrono le nom du directeur des achats ou d’un bon chef de projet e-réputation ou du VP Business Development EMEA d’un grand des semi-conducteurs ?

Vous allez utiliser les réseaux sociaux professionnels évidemment ! Oui mais, à moins d’avoir un abonnement payant, pas moyen d’avoir les vraies coordonnées des personnes qui ne sont pas déjà dans votre réseau de niveau 1 ou 2.

Hors nous ne sommes pas tous amis avec Reid Hoffman … Alors allez vous sortir la CB tout de suite ?  Attendez un instant 😉

Commençons par linkedin.com :

  1. Allez dans la recherche avancée et remplissez le champ fonction,
  2. Choisissez ensuite « current » (en anglais) ou « poste actuel »,
  3. Indiquez le pays ou la ville, ainsi les critères qui vous intéressent,
  4. Lancer la recherche.

Un clic plus tard s’affiche la liste des collaborateurs de l’entreprise qui sont enregistrés sur Linkedin avec les critères correspondants.  Malheureusement le nom de famille manque si vous dépassez le contact de 3ème niveau. (contact de 2ème niveau, vous pouvez encore vérifier le nom de famille).

Qu’à cela ne tienne, nous allons utiliser les pages prévues pour les moteurs de recherche, rendons-nous sur Google pour y faire la recherche suivante :

Prénom + société +  ville + site:linkedin.com

ma recherche sur linkedin.com

S’affiche alors dans les résultats de Google toutes les pages issues du site linkedin.com et comportant les mots clés recherchés avec très probablement la page convoitée en première position.  Cette information cachée dans la recherche avancée est pourtant parfaitement accessible aux moteurs de recherche.  Vous auriez pu copier coller un extrait de son profil, le mettre entre guillemets avec la commande site:

Et pour viadeo ?

C’est presque aussi simple.  Vous avez deux possibilités :

  1. Désactiver javascript de votre navigateur préalablement à votre recherche.
  2. Consulter la page en cache de google proposée pour chaque résultat en choisir «voir le texte seul».

En procédant ainsi qu’avons nous fait dans le fond ?  Nous avons délaissé les résultats offerts par l’interface du réseau social au bénéfice des résultats proposés à Google.

Comment se fait-il que l’information ne soit pas fournie dans la recherche avancée mais livrée sans retenue aux crawlers des moteurs de recherche ? La raison est simple. Chaque fois qu’une recherche est faite sur Google, au sujet d’une personne, si c’est la page linkedin qui est vue premier c’est de la visibilité pour le réseau social, et la visibilité, c’est le saint graal du web ;).

Finalement ce n’est plus le réseau social qui vous donne de la visibilité sur internet, c’est vous qui lui en donnez par le biais de votre page de présentation.

Pourquoi le nom n’est pas fourni lors d’une recherche avancée ? Parce que cela n’offre aucun bénéfice au réseau social, vous êtes déjà dessus ! Ce qui n’est pas le cas de l’internaute qui fait une recherche sur Google, Si c’est cohérent et juteux du point de vue stratégie SEO, c’est regrettable pour les membres de ces réseaux sociaux, qui ratent de temps en temps une belle opportunité professionnelle ou un business intéressant.

Mais il y a pire !  Pour une personne qui aurait opté pour l’anonymat sur le réseau social face aux inconnus, la mention « membre linkedin » s’affiche en lieu et place du prénom nom.  Confidentialité attendue.  Est-ce à dire que cette confidentialité est respectée ? Non, puisque la personne en question risque de voir son profil publié sur les moteurs de recherche s’il n’a pas explicitement spécifié son refus de voir son profil public.  De fait des tas de membres « anonymes sur le réseau » sont totalement visible sur Google

Ironique pour un réseau social non ?
Décidément, les réseaux sociaux sont égoïstes  🙂

Je tiens à ajouter une petite pensée très personnelle à l’endroit des annuaires de personnes, et des soit-disant outils d’e-reputation qui vont jusqu’à utiliser les recherches faites sur leur site pour générer des pages de contenus fictives, et spamdexer le web à tout va.  A l’inverse des réseaux sociaux qui apportent un réel service, ces annuaires et services de recherche ne font que polluer le web en créant des tas de contenus surnuméraires dans l’unique but de truster les premières positions sur les recherches patronymiques.

Pourquoi je ne les aime pas ? Ils sont inutiles et uniquement source de désagréments du genre : Confusion entre homonymes, diffusion en « trainée de poudre » en cas de problème d’e-réputation et risque accru d’usurpation d’identité.

3 réponses
  1. Rédaction Web
    Rédaction Web dit :

    Bonjour,
    Merci pour ton article, quoi que je ne comprend pas trop ton appréhension pour les réseaux sociaux, les raisons que tu décris plus bas, ne me semblent pas être cohérent puisque même dans la vie réelle ces problèmes se posent!

    Amélie

    Répondre
  2. Ludo
    Ludo dit :

    Bonjour Amélie,
    En fait, je n’ai pas d’appréhension, au contraire. il faut utiliser ces outils et aussi garder les réserves qui s’imposent.

    Ce qui me taquine 🙂 c’est que des infos utiles aux personnes leur soient cachées alors qu’elle seront utilisées grassement pour le SEO.
    En revanche pas d’accord avec toi sur le fait que dans la vie réelle ces problèmes se posent …
    D’une part, je t’assure que là on est déjà dans la vie réelle (dans l’e-reputation on constate vite à quel point le web est réel ;), d’autre part, hors du web, il n’y pas le même phénomène de reprise et d’amplification (je pense en particulier aux annuaires de personnes de ce point de vue).

    Amicalement,
    ludo

    Répondre

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × 3 =