Mardi dernier, le 07 février se tenait l’édition 2017 du Safer Internet Day, lancée en France au Ministère de l’Education Nationale. L’occasion pour nous la rédac’ d’iProtego de revenir sur cet évènement que nous vous présentons maintenant.

Safer Internet Day, pour qui, pour quoi ?

Ce jour spécial cybersécurité est à destination de tous, enfants comme adultes. En effet, de nombreuses thématiques y sont traitées telles que la protection des données, le cyberharcèlement, l’usage responsable du web…L’évènement que l’on peut traduire en français par « la journée pour un Internet sans crainte » s’adresse à tous afin d’enseigner/de rappeler les bonnes pratiques à adopter pour surfer en ligne sans rencontrer de problèmes de vol de données, de harcèlement, de chantage à l’e-réputation etc.

Il faut en effet malheureusement rappeler que « deux à trois enfants par classe connaissent le harcèlement ou le cyberharcèlement » comme l’indique Justine Atlan, présidente de l’association e-enfance (source). Face à ce fléau, plusieurs acteurs ont décidé de se mobiliser pour anticiper le danger du cyberharcèlement, sensibiliser et aider à trouver des solutions une fois le problème installé.

Qui se mobilise ?

Le Safer Internet Day est un évènement qui se manifeste à échelle mondiale (100 pays concernés). En Europe, ce sont 30 pays qui sont mobilisés et soutenus par la Commission Européenne depuis la création du Safer Internet Day en 2004. Au niveau national, plusieurs acteurs sont mobilisés : le Ministère de l’Education Nationale, le Safer Internet France, l’Agence du Numérique, Internet sans Crainte opéré par Tralalere, Net-Ecoute, Point de Contact, des fédérations de parents d’élèves, la CNIL, le réseau Canopé, le Clémi et la ligue de l’enseignement. Une mobilisation qui vise non seulement à sensibiliser petits et grands, mais également à mettre à disposition des numéros de téléphone pour venir en aide aux victimes de cyberharcèlement ou pour permettre des signalements de contenus choquants sur la Toile.

De nombreuses ressources disponibles

Cette initiative de mobilisation passe par la mise à disposition de plusieurs ressources en ligne. Citons par exemple 5 vidéos publiées sur Youtube et intitulées « parlons-en ! Harcèlement » (que vous retrouverez au bas de cet article). De nombreux conseils sont également dispensés à travers graphiques, infographies et affiches dédiées.

safer internet day

Par ailleurs, des actions sous forme d’ateliers ou de conférences sont également au rendez-vous, notamment dans les écoles et collèges, afin de sensibiliser les plus jeunes aux risques – parfois méconnus mais hélas bien présents – que peut présenter un mauvais usage d’Internet. Ne pas envoyer de photos à un(e) inconnu(e), ne pas divulguer son adresse sur les réseaux sociaux, sécuriser son ordinateur via anti-virus et anti-malwares…sont autant de conseils dispensés à tous afin de rendre Internet plus sécurisé et éviter les problèmes liés aux données sensibles en ligne.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × un =