Cnil, Google, données personnelles

Cette semaine la Cnil a rendu son bilan de l’année 2012. La première chose que l’on peut remarquer est le nombre élevé de plaintes reçues, plus de 6 milles, ce qui donne une augmentation de 4,9% par rapport à l’année 2011.

La Cnil fait le bilan

La Cnil explique le bilan par l’explosion des données personnelles, ce qui est vrai, nous pouvons ajouté également que les citoyens se préoccupe de plus en plus de leurs données personnelles et de ce qui en est fait. 1050 plaintes concernent le droit à l’oubli ce qui montre un essort de l’e-reputation dans les moeurs des internautes qui se soucient de plus en plus de leur image sur le net.

Ce bilan a donné l’occasion à la Cnil de revenir sur la réforme sur régulation de la vie privée en Europe qui devrait être adoptée en 2014. La Cnil française prend cette réforme très à coeur et souhaite toujours le renforcement des pouvoirs de la Cnil autour d’une Cnil européenne. C’est une affaire à suivre.

Une infographie fait par: eclairagepublic.net nous montre bien qu’une Cnil européenne est indispensable.

Vous êtes:
– 73 % à vouloir la possibilité de retirer vos données.
– 62 % à demander un système d’amende pour utilisation abusive.
Ce qui vous inquiète le plus:
– 80% : utilisation de vos données par des entreprises sans autorisation.
– 76% : vente à des tiers.

Contrastant complètement avec cette réforme européenne, aux Etat-Unis une loi “anti-vie privée” serait bientôt adoptée. La CISPA (Cyber Intelligence Sharing and Protection Act) est un projet de loi qui facilitera l’accès de différentes agences gouvernementales aux données personnelles des fournisseurs d’accès à Internet. Autrement dit il n’y aura aucune protection des données personnelles. Evidemment cette loi est fortement soutenue par les géants du web comme Facebook, IBM, Google…

Google écope d’une nouvelle amende.

L’Allemagne a condamné cette semaine Google à une amende de 145 milles euros pour violation de la vie privée. Courant 2008 et 2010 les voitures de Google chargés de photographier le pays pour Google Street View avaient par la même occasion récupérés les données personnelles de toute personne ayant un wifi ouvert. Cette amende pourtant élevée ne pese pas beaucoup pour Google qui a capitalisé un chiffre d’affaire de 50 milliards de dollars en 2012.

Une mise à jour historique de Google Street View

Google a annoncé cette semaine une mise à jour historique de son service. Le géant du web s’est offert 550 milles kilomètres de route et deux nouveaux pays sont également disponibles la Hongrie et le Lesotho. Cela amène à 50 le nombre de pays ouvert à Google Street View. Le service toujours en évolution a également mis à jour les pays déjà disponible auparavant et les images sont maintenant plus précises et plus réelles.