Encore sous les feux des projecteurs pour le scandale de l’affaire Cambridge Analytica, Facebook  a annoncé qu’il se lançait dans les sites de rencontres. L’agence Iprotego décrypte pour cette future option et les conséquences qu’elle aura sur votre vie privée.

La nouveauté de Facebook

 

Facebook envahit l’espace de Tinder, Meetic et Happn. Le géant annonce l’intégration d’un nouvel ensemble de fonctionnalités de rencontres. Ainsi, cet espace permettra aux utilisateurs d’opter pour la création d’un profil de rencontre sur Facebook. Prévu pour protéger vos données, votre profil ne sera pas visible au public ayant également choisi de faire partie du réseau.

Mark Zuckerberg a souligné que l’application vous fera parvenir une liste exhaustive de profils répondant à vos préférences. La fonctionnalité commencera à être testée plus tard cette année.

Facebook explique que  » les jumelages potentiels seront recommandés en fonction des préférences en matière de rencontres, des choses en commun et des amis communs. Ils auront la possibilité de découvrir d’autres personnes ayant des intérêts similaires par le biais de leurs groupes ou événements. »

 

Fonctionnalités à prévoir

 

1. Opter pour créer un profil avec seulement votre prénom

Votre profil ne sera pas visible pour vos amis et autres utilisateurs qui ne sont pas sur la fonction de rencontres. De plus, il n’apparaîtra pas dans le fil d’actualité.

 

2. Parcourir les événements dans votre ville et les groupes qui correspondent à vos intérêts

 

Vous pouvez choisir d’en « déverrouiller » un pour l’outil de rencontre. Vous verrez alors les profils des autres utilisateurs de rencontres qui ont déverrouillé cette surface.

 

3. Parcourir les profils ouverts

Vous pouvez parcourir les profils des gens qui montrent quelques-unes de leurs photos et quelques informations de base à leur sujet. On vous montrera des gens basés sur des intérêts mutuels et des amis, ainsi que d’autres données que Facebook a sur vous.

 

4. Interagir via message privé

 

Si vous êtes tous intéressé, vous pourrez commencer une conversation avec quelqu’un dans une boîte de réception spéciale séparée de Messenger et WhatsApp. Aussi, pour des raisons de sécurité, seul les messages textuels peuvent être envoyés pour l’instant.

 

Quels dangers ?

 

La question est de savoir si Facebook a construit suffisamment de barricades entre son réseau social et sa nouvelle fonctionnalité de rencontre. Ainsi, les utilisateurs pourraient trouver dangereux de tout faire dans une seule et unique application.

Néanmoins, comme l’a expliqué Chris Cox, chef de produit de Facebook, les rencontres ont toujours été un choix naturel pour Facebook. Ainsi, il est optimal grâce à son ubiquité, ses données et sa plateforme de confiance pour l’identité.

Selon le géant, le nouveau profil ne servira pas à cibler des pubs. Mais qu’en sera-t-il vraiment dans le futur ?

 

Vous souhaitez en savoir plus sur l’identité numérique de demain ? Lisez notre article sur la notation.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × quatre =