Quoi de neuf en cette semaine de Mai ? La team iProtego vous invite à découvrir les actus web qui ont marqué la semaine du 15 au 22.

Xaphir, futur Google

Vous souvenez-vous de notre article sur les moteurs de recherche alternatifs à Google ? Et bien nous pourrons peut-être d’ici quelques mois en rajouter un autre à la liste ! Eh oui, car un petit nouveau, français (tout comme Qwant) fait son apparition. Pour l’instant en version bêta, il base son fonctionnement sur la pertinence des résultats, et non leur popularité contrairement à son grand concurrent américain Google. D’ailleurs ce dernier n’est pas le seul à procéder ainsi car l’on compte aussi Baidu,Bing ou Yandex qui utilisent le Page Rank via lequel remontent les pages les plus populaires. Un système qui d’ailleurs pose des soucis à cause des fake news, certaines d’entre elles se répandant comme une trainée de poudre sur le web alors qu’elles n’ont pas de réel fondement. C’est donc sur l’aspect « pertinence des résultats » qu’entend jouer Xaphir. Il affirme en effet vouloir offrir « impartialité, diversité et universalité ». Une diversité que l’on retrouve par la variété des résultats proposés : des pages, bien entendu, mais aussi des vidéos ou des images. Reste à voir si ce Xaphir saura se faire une place dans le monde sans pitié des moteurs de recherche. Affaire à suivre.

clickbaitFacebook s’attaque au clickbait

Le clic quoi ? Le clickbait ou « putaclic » en français (pardonnez-moi l’expression). Si le nom ne vous dit rien, vous avez très probablement rencontré du contenu type clickbait. Vous savez, ce genre de lien qui vous indique « la 3ème va vous étonner ! » ou « cette mère de famille fait quelque chose d’incroyable, regardez ! » ou encore « vous ne devinerez jamais… ! » bref des titres racoleurs pour inciter le plus d’internautes possibles à cliquer sur le lien, même si la page cible ne propose en vérité qu’un contenu peu intéressant, voire erroné (le come-back des fake news). Ce clickbait est excessivement présent dans les fils d’actualité Facebook comme vous l’aurez peut-être constaté en surfant sur le réseau social. Une bonne nouvelle cependant : Facebook annonce prendre des mesures pour lutter contre ce phénomène web aux titres racoleurs et trompeurs. Concrètement, cela se traduira par une réduction de la visibilité de tels titres afin de pénaliser cette pratique.

Etat des lieux de l’e-commerce

Les principaux chiffres de l’e-commerce pour le premier trimestre 2017 ont été révélés. On y apprend ainsi que le total des ventes en ligne atteint 20 milliards d’euros de janvier à mars 2017. Un chiffre supérieur à 2,5 milliards d’euros sur le même trimestre 2016, soit une hausse de 14%.

Autre données intéressantes : un acheteur en ligne effectue plus de 9 transactions par trimestre contre 7 en 2015. Toutefois, le panier moyen est quant à lui en baisse, passant de 73 € au premier trimestre 2016 à 68€ en 2017. En gros, on achète plus souvent sur le net, mais un peu moins cher que l’an dernier. Enfin, le nombre de boutiques en ligne ne cesse d’augmenter avec près de 20 000 sites de plus que l’an dernier, portant le nombre total de sites de vente en ligne à plus de 206 800 !

Pour retrouver plus d’infos et de chiffre sur l’e-commerce, la team iProtego vous propose de découvrir l’article dédié sur le site journaldunet.com

Spotify enrichit son intelligence artificielle

Si vous utilisez Spotify, vous connaissez certainement la découverte de la semaine et Release Radar, deux options basés sur l’algorithme de l’outil pour vous suggérer des morceaux que vous pourriez apprécier. Cette sélection résulte de l’intelligence artificielle de Spotify qui analyse ce que vous écoutez, ce que vous avez dans votre playlist et ce que vous avez aimé ou non. Grande nouvelle pour le géant du streaming musical : ses suggestions risquent de devenir encore plus poussées après son rachat de Niland.io. Ce dernier est un spécialiste du machine learning

et va désormais aider Spotify à « innover et améliorer les technologies de recommandations ».

La découverte de la semaine : Google Lens

Rappelons d’abord que Lens signifie « lentille » en anglais. Une des nouveautés majeures annoncées par Google mercredi dernier est le fruit des recherches en reconnaissance d’image et, comme on en parlait juste avant, d’intelligence artificielle. Ce fruit s’appelle Google Lens et consiste à reconnaître une image en réalité augmentée et de permettre de faire des requêtes avec l’appareil photo. Donnons un petit exemple pratique. Vous passez devant un restaurant, vous prenez une photo de la devanture, et vous accédez directement à sa page Google My Business avec ses coordonnées et ses avis. Autre exemple encore plus utile : plus besoin de vous casser la tête à taper un code wifi interminable lors de votre première connexion à un réseau. Une petite photo et hop le tour est joué ! (Voir images ci-dessous). Bref, le Google Lens est un petit bijou d’intelligence artificielle qui devrait venir s’intégrer à Google Photos et Google Assistant d’ici quelques mois, avant de passer à d’autres applications comme l’a indiqué Google.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.