Garantie d’un meilleur anonymat pour certains, entrée vers le dark web pour d’autres ou concept parfaitement inconnu pour beaucoup, les VPN ou tunnels du web sont devenus des outils facile d’accès et bien utiles. Envie d’en savoir plus ?

Un VPN, kézaco ?

Comme beaucoup de termes sur le web, le terme VPN provient de l’anglais : Virtual Private Network

soit Réseau Privé Virtuel dans la langue de Molière. Il s’agit d’un logiciel qui va masquer votre réelle adresse IP en la modifiant et chiffrer les données transitant entre l’ordinateur et Internet, d’où l’appellation parfois de tunneling. Cette solution requiert de télécharger et installer un logiciel dédié ; il existe plusieurs types de VPN, certains sont gratuits, d’autres payants.

Pourquoi m’en faudrait-il un ?

Les VPN sont encore souvent assimilés au dark web et activités illicites en ligne Pourtant leur fonction première est toute autre : il s’agit simplement de remplacer son adresse IP par une autre afin de naviguer de façon anonyme pour protéger sa vie privée sur Internet.

L’usage est également vivement recommandé en termes de cybersécurité : êtes-vous vraiment sûr de la sécurité d’un réseau public comme dans les aéroports, cafés, hôtels… ? Principe de précaution oblige, mieux vaut protéger son adresse IP lorsque le réseau est partagé par de nombreux autres internautes.

Autre intérêt  : outrepasser les frontières géographiques. L’outil vous permet en effet de choisir une géolocalisation précise pour votre nouvelle adresse IP fictive. L’idéal donc pour effectuer des recherches web comme si vous étiez par exemple un américain ou un japonais dans son pays d’origine. Bon, le VPN n’est pas un outil magique qui gère la traduction, mais c’est déjà pas mal non ?

Choisir son VPN

Comme dit précédemment, il existe plusieurs sortes de VPN ; comme vous pouvez vous en douter, les gratuits ne sont pas aussi efficaces que les solutions payantes, hormis OpenVPN. Petits exemples de VPN efficaces mais payants (d’après le site lokan.fr), le service VyprVPN et HideMyAss, bien que ce dernier tende à être lent.

Si vous ne savez pas trop pour lequel opter, on vous en propose une petite liste publiée sur le site de Topito et accessible via le lien suivant : Top 10 des VPN rapides et illimités

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] si l’on est totalement incognito ou non ! Toutefois, l’usage couplé de Tor et d’un VPN vous rendre probablement extrêmement voire impossible à tracer sur le […]

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × trois =