La semaine dernière, on se souvient, on se demandait si Google Analytics sera d’ici peu payant; une chose est sûre pour Google Shopping il n’y a plus de doute! Dans 12 jours, le mercredi 13 Février, le service tant apprécié des petits e-commerce le sera, malheureusement, beaucoup moins. Pour celles et ceux qui n’auraient pas suivi la polémique on revient dessus en quelques points.

Tout d’abord on ne comptait plus les assignations en justice de Google mais c’est celle demandée par l’entreprise parisienne, « Concurrence », qui nous intéresse aujourd’hui. Cette dernière porte sur le fait que Google Shopping se présentait au yeux des internautes comme un comparateur de prix qu’il n’était pas et ne précisait donc pas son caractère publicitaire. Désormais, plus aucun doute ne sera envisageable! Google Shopping mettra en place pour les sites de e-commerce un système d’enchère au clic, de type Google Adwords et ce seront donc les plus offrant qui auront les places les plus convoitées et non plus les sites les plus pertinents. Certains petits sites de e-commerce, qui auparavant occupaient une place intéressante, seront contraints de se passer de cet outils qui offre un avantage économique indéniable et on ne peut qu’en être désolé!

D’autre part c’est également un problème de taille pour les références car avec le “tout payant” il est de plus en plus compliqué de travailler en “white hat” et on se joint à le-webmarketeur.com quant à la question suivante: “Google va t-il appliquer cette logique à d’autres de ses outils gratuits, comme son moteur de recherche”? Serait-ce bientôt la fin du référencement naturel?

En conclusion, notre liberté d’agir sur internet s’arrête là où les moteurs de recherche peuvent faire du fric. Heureusement pour nous rien est immuable et tout peut être contourné 😉 .

Pour lire l’explication de Google c’est ici.

1 réponse

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.