Qui dit nouvelle année, dit grand coup de nettoyage. Alors dans une agence de réputation, lorsqu’on parle de nettoyage, forcément ça tourne vite au nettoyage e-réputation !

Pour commencer, en 2014, nous avons voulu partager avec vous quelques réflexions sur la technique de nettoyage e-réputation que nous avons forgée chez iProtego au fil du temps, depuis 2009.

Comme tout le monde ne dispose pas d’une agence e-réputation ou d’un expert dans son réseau proche, ces réflexions sur nos techniques vous donneront peut-être des idées pour traiter votre propre problème.

Cet article s’adresse en particulier à tous les webmasters ayant quelques notions en référencement (SEO) et pouvant avoir à résoudre un problème d’e-réputation par eux-mêmes, sans avoir le budget pour faire appel à une agence.

Nettoyage e-réputation : la base

Une mauvaise réputation est causée par une ou plusieurs pages web « négatives » visibles sur des mots-clés.  Pour nettoyer cette e-réputation néfaste, l’objectif est donc de faire disparaître les documents négatifs.  Pour cela, pas de miracle, de deux choses l’une :

  • Vous avez la main directement ou une collaboration éditeur : vous pourrez modifier la page pour en obtenir la suppression. Cela donnera une erreur 404 permettant le retrait de l’index de Google ou modifier la page pour retirer l’information gênante ; qui permettra la désindexation du cache moteur ou encore désindexer purement et simplement la page coté serveur (robots.txt redirections .htaccess) ou dans la page (balises meta)
  • Vous n’avez pas la main ou refus de l’éditeur : dans ce cas, il faut déclasser les pages web négatives en faisant monter les pages web positives et en dégageant une impression rassurante sur la SERP. C’est là qu’intervient la technique de SERP SCULPTING.

Vous avez dit SERP SCULPTING ?

Les SERP (Search Engine Results Pages) sont les pages de résultats d’un moteur de recherche (Google par exemple) sur un mot-clé ou une requête spécifique. Elles sont généralement composées d’une dizaine de résultats.

Une SERP est donc une liste de 10 résultats moteurs, ordonnés et correspondants à une requête donnée.  C’est l’unité de base en e-réputation car c’est justement les SERP qui vont créer l’image d’un internaute, laquelle induit cette notion subjective de réputation.

L’impact est tel qu’il n’est pas nécessaire d’aller voir le document dont l’aperçu est proposé à l’internaute sur une SERP pour que cet aperçu n’ait lui-même un réel impact. Bon nombre de problèmes d’e-réputation sont liés à un clustering non contrôlé.

Le SERP SCULPTING consiste à sculpter, façonner ces pages afin d’offrir aux internautes des SERP optimisées avec des résultats considérés comme positifs et surtout, faire en sorte que la vision d’ensemble dégagée par la SERP de Google soit rassurante pour l’internaute.

Le monde se divise en deux catégories…

En e-réputation, c’est très vrai. D’une part, il y a les internautes qui connaissent déjà vos casseroles (si vous en avez bien sûr 🙂) et il y a ceux qui ne les connaissent pas encore ! L’objectif n’est donc pas de cacher vos bourdes à toute la webosphère, mais uniquement à ces derniers.

Et c’est là qu’intervient l’importance des mots-clés utilisés pour trouver des informations à votre sujet.  Car le mot-clé associe des résultats qui agissent à la fois seuls et ensemble sur votre réputation.

Les Google Suggests suggèrent des mots-clés ; c’est leur job me direz-vous et puis, c’est bien pratique ! Mais ça l’est beaucoup moins lorsque la Google Suggest est négative pour votre réputation.

La dynamique des problèmes d’e-réputation

Une mauvaise e-réputation est rarement statique. De manière générale, la réputation est un phénomène dynamique qui évolue nécessairement dans un sens ou dans l’autre.

Quelques principes de base à garder à l’esprit :

  • Plus une page est cliquée sur un mot-clé, plus elle sera visible sur ce mot-clé
  • Plus un mot-clé aura eu l’air d’avoir satisfait les internautes l’ayant cherché, plus ce mot-clé sera suggéré
  • Le cluster de résultats Google est très influent en termes d’e-réputation

Pour faire simple, cela peut aller de mieux en mieux ou de pire en pire ! Le jeu entre les Google Suggests influant sur les recherches et l’impact des critères off-line de Google prenant en compte les choix des internautes renforcent inexorablement la visibilité d’une page web sur un mot-clé.

Exemple de mauvaise e-réputation qui s’empire

Prenons un site e-commerce que nous nommerons www.cocorico.imaginaire.  Lorsque vous saisissez cocorico dans Google, voici 4 nouvelles Google Suggests qui apparaissent dans le champ de recherche :

  • cocorico avis
  • cocorico contact
  • cocorico litige
  • cocorico marseille

A votre avis, parmi ces 5 mots-clés, quels sont ceux qui seront cliqués en priorité par les internautes ?
Si vous choisissez avis et litige, vous avez gagné ! 🙂

Hors, c’est sur ces deux mots-clés qu’est le plus visible la page suivante :

arnaqueursdunet.img/avis/litige-cocorico-livraison-voleurs/

Au fil des recherches, cette page est de mieux en mieux classée sur ces 2 mots-clés. Elle sera donc de plus en plus cliquée.  De fait, le mot-clé ayant permis le clic, sera lui-même incrémenté, en quelques sortes, d’un indice de satisfaction apporté lors de la recherche de l’internaute, et il sera d’autant plus suggéré et difficile à faire disparaître…

Au final, cette page va gagner en visibilité sur ce mot-clé. Le résultat va se rendre visible sur de nouveaux mots-clés, cumulant des clics, gagnant des positions, etc.

Le résultat finira par devenir très bien positionné sur cocorico tout simplement, en incontournable sur les autres suggests, cette situation se renforçant au fil du temps.

Un cercle vicieux s’est mis en place…  Notez que ce mécanisme est aussi la clé de la solution, car si les suggestions n’offraient que des SERP positives pour la réputation du site web, l’internaute, rassuré, aurait alors poursuivi son processus d’achat avec le sourire 🙂

Nettoyer sa mauvaise e-réputation : que faut-il faire ?

Enrayer puis inverser ce processus et en faire un cercle vertueux dont les effets bénéficient aux « bonnes » pages web.

Il faudra déjà avoir obtenu la suppression / la modification des pages web qui peuvent l’être soit de votre main, soit par le truchement d’une demande justement adressée et argumentée.  Ce point n’est pas si simple qu’il n’y paraît car très souvent, plusieurs approches sont possibles, et ce n’est pas nécessairement les approches musclées qui seront les plus efficaces.

Une modification est parfois préférable à une suppression pure et simple. Garder des pages totalement inutiles, telles que des annuaires de personnes, peut selon les cas se révéler pratique pour inviter à faire cesser une recherche.

Créer un cercle vertueux

Quant aux pages restantes « indécrottables », il faut créer un cercle vertueux qui promeut de bons résultats vous concernant.  Cela peut être les pages web positives pour votre propre réputation ou celle de votre entreprise.  Ces pages sont votre protection et peuvent constituer un véritable rempart contre d’éventuels documents négatifs.

Les SERP se composent de vos propres pages (sites, réseaux sociaux, blogs…), des pages issues de votre réseau proche (partenaires, amis, collègues) et celles sur lesquelles vous n’avez absolument pas la main mais qui vous sont positives (articles de presse, de blogs, photos…).

Il reste alors à développer la visibilité de ces pages positives sur les mots-clés essentiels et en particulier, vous l’aurez compris, sur les Google Suggests associées à votre nom.

Soigner les Google Suggests en priorité

S’il y a des suggests négatives, le traitement commence par celles-ci car, entre deux mots-clés, l’un suggérant un problème et l’autre non, l’internaute choisira souvent de commencer par la suggest négative.

Hors, pour nettoyer une e-réputation, il faut avant tout faire cesser l’hémorragie d’internautes vers les pages négatives. On commencera donc par nettoyer les SERP correspondantes aux mauvaises Google Suggests.

Pour tous ces mots-clés à nettoyer, issus des suggests ou non, le travail va être à la fois simple et colossal puisque cela va représenter autant de SERP à construire que de mots-clés.

En clair, cela signifie qu’il va falloir développer la visibilité, souvent d’une dizaine à une vingtaine de documents pour chaque mot-clé donné, en utilisant des moyens légaux, sans technique blackhat ni de spamdexing 😉

Sur 5 mots-clés, cela peut représenter un nombre important de documents à faire progresser dans les index.  C’est aussi pour cela qu’un nettoyage e-réputation, lorsqu’il faut sculpter les SERP liées à de nombreuses recherches d’internautes, réclame du temps pour produire ses effets.

Enfouissement, flooding, sculpting… c’est la même chose non ?

Que nenni !  Le flooding est une approche qui consiste à croire que l’on peut simplement couvrir des pages web par d’autres pages web ; pour ainsi dire, au petit bonheur la chance. Il consiste à produire des contenus sur des sites tiers et parfois utiliser des robots pour tenter d’influer sur des critères off-page.

Le sculpting, quant à lui, consiste à accroître la visibilité naturelle d’une page web dans un moteur de recherche en influant sur la circulation des internautes liée à des recherches. C’est l’art d’influer sur le classement des pages web dans les SERP des moteurs de recherche en jouant sur le trafic d’internautes sur ces pages.

En SERP Sculpting, il faut jouer des recherches et des non-recherches :  jouer avec l’impression globale que donne une page de résultats de moteur lors d’une recherche en tenant compte des usages des internautes et pouvoir, le cas échéant, influencer l’internaute en lui donnant le sentiment que sa recherche est terminée.

La production de contenus sera nécessaire mais elle n’est pas destinée à être rankée comme elle pourrait l’être dans une logique de flooding ou d’enfouissement. Elle reste discrète et les contenus créés composeront un réseau de soutien qui renvoie, de la bonne manière, vers les pages qu’il faut soutenir.

Avantages du SERP SCULPTING sur d’autres approches

  • Un nettoyage durable : les nouvelles SERP obtenues sont plus résistantes face aux changements d’algorithmes des moteurs de recherche car les positions obtenues sont le fruit d’une vraie évolution dans le flux d’internautes
  • Influence sur les Google Suggests qui façonnent les recherches des internautes
  • + de discrétion : le nettoyage d’une réputation ne doit pas se voir, au risque d’invalider sa réalité
  • + de propreté dans les index en ne polluant pas le haut des SERP avec des contenus vides, creux, qui risquent au contraire de renforcer l’envie de chercher

Notre agence iProtego vous propose cette prestation de Sculpting ! Exclusivement réalisée en fonction de vos besoins et attentes, nos experts sauront remettre sur pied votre bonne réputation et/ou l’optimiser efficacement et de manière durable. Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à nous contacter : 01 84 17 89 81

Des avis ou commentaires ?  Si vous souhaitez partager votre avis sur cette technique de nettoyage en e-réputation vos remarques sont les bienvenues 🙂

Cet article vous donne envie de contrôler votre réputation sur Internet ? Découvrez également Osculteo qui vous permet de réaliser votre diagnostic e-réputation GRATUITEMENT.

2 réponses
  1. quiestce.net
    quiestce.net dit :

    via Amazon Mechanical Turk, vous pouvez acheter des hits pour « manipuler » google suggest afin de remonter positivement une entreprise entâchée. Cette astuce, même vieille, fonctionne toujours bien !

    Répondre
    • Ludo
      Ludo dit :

      Pour influer sur les suggests et d’autres actions aussi.
      L’avantage c’est de l’humain et les ip sont très variées.
      Il y avait un super article de deliciouscadaver a ce sujet.
      Sinon vous pouvez concocter un robot qui sera charge de jouer les sequences qui vous interessent.
      C’est un peu comme les like sur les pages FB. Y a de l’auto (humain ou robot) et du vrai 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 + 10 =