Protéger votre réputation en ligne

Si vous êtes victime d’un contenu diffamatoire en ligne, vous avez la possibilité de le faire supprimer. La première étape consiste à s’informer sur les actions possibles pour protéger votre réputation en ligne.


Raisons valables de supprimer une page web

En général, il existe quelques raisons spécifiques pour lesquelles une entreprise peut chercher à faire supprimer une page web. Ces raisons sont notamment les suivantes:

  • Diffamation
  • Fausses nouvelles
  • Abus de marque
  • Le ciblage des cadres par les concurrents
  • Abus de marques ou de droits d’auteur
  • Produits de contrefaçon

Dans le cas d’avis négatifs légitimes ou de sites web, une organisation peut n’avoir d’autre recours que de régler les problèmes que l’examinateur a rencontrés. Cependant, il peut être choquant d’apprendre que des sites web entiers sont consacrés à tirer profit de contenus diffamatoires. Ces sites web sont souvent truffés d’abus et de fausses informations. Dans ces cas, il peut être justifié d’engager des poursuites judiciaires.

Faire retirer une page web de l’internet n’est pas la même chose que la faire supprimer dans les résultats des moteurs de recherche.

L’escalade de la force

La plupart du temps, les tentatives de retrait d’une page web suivent un schéma d'”escalade de force” où une entreprise tente d’abord d’amener l’auteur à retirer volontairement la page. Si cela ne fonctionne pas, l’entreprise peut s’adresser à la personne qui héberge le site ou contrôle les serveurs. Si le message enfreint les règles de l’hébergeur, celui-ci peut supprimer le site.

Si l’auteur et l’hébergeur ne retirent pas volontairement la page, une entreprise ou son représentant creusera très probablement plus loin :

  • Les lois nationales ou internationales
  • Conditions d’utilisation et politiques de l’hébergeur
  • Politiques et conditions d’utilisation de FAI
  • Conditions d’utilisation des moteurs de recherche

Si une entreprise peut déterminer qu’une page web viole l’une de ces conditions d’utilisation, elle peut faire appel à l’autorité compétente (hôte, fournisseur d’accès Internet, moteur de recherche, etc.) pour faire retirer le contenu. Si tout cela échoue, l’entreprise est poursuivie en justice.

Il existe des précédents qui permettent d’examiner les motivations et l’intention du créateur de contenu dans le cadre d’actions en justice également ; un employé mécontent peut être motivé à publier un contenu diffamatoire pour nuire à une entreprise par désir de vengeance.

Poursuites judiciaires

Faire supprimer une page web n’est pas une tâche facile. Elle implique de nombreuses procédures judiciaires et peut traverser les frontières internationales. La charge de la preuve peut être assez élevée dans certains cas ou simplement très différente parce que les données sont hébergées dans un autre pays. Comme mentionné ci-dessus, l’approche la plus simple et la moins coûteuse, mais dont le fonctionnement n’est malheureusement pas garanti, consiste à contacter le webmestre de la page incriminée.

Le fait de savoir ce qu’il veut peut aider une entreprise à se faire une meilleure idée de ce qu’il lui faudra pour faire retirer la page ou les données.

S’il existe des informations préjudiciables mais vraies, une entreprise doit généralement se tourner vers l’intérieur pour trouver le problème et le résoudre. Si de nombreuses critiques font état d’un service client médiocre, par exemple, et que l’entreprise en question a effectivement un service client médiocre, son problème ne réside pas dans le contenu diffamatoire, mais plutôt dans le fait de donner aux clients une raison de se plaindre.

Protéger la marque en supprimant les contenus malveillants

C’est à une organisation de contrôler le contenu en ligne, car elle a un intérêt direct à protéger sa marque. Une marque est l’un des actifs les plus précieux qu’une entreprise puisse avoir, et si elle n’est pas protégée, elle peut facilement être ternie ou endommagée au point d’être irréparable. Des pages web peuvent apparaître à tout moment et atteindre la première page des résultats des moteurs de recherche, ce qui peut entraîner une perte de revenus importante.

Le retrait de pages web peut être un processus long et ardu – et dans ce cas, une once de prévention vaut mieux qu’une livre de remède – mais il existe toujours des options pour faire retirer de l’internet les contenus préjudiciables, diffamatoires ou calomnieux.