5 erreurs à éviter sur les réseaux sociaux

De nos jours, les réseaux sociaux sont partout et il est difficile de ne pas entendre ou voir quelque chose sur les principaux médias sociaux comme Facebook, Twitter ou Pinterest. C’est pourquoi nous partageons cinq des erreurs les plus courantes et commises dans les médias sociaux.

1) Ventes : les médias sociaux ne sont des places de marché

Cela pourrait être la leçon la plus difficile à apprendre pour le petit entrepreneur (selon notre expérience). Parce que nous n’avons pas de gros budgets de marketing à investir et que chaque centime doit compter, et aussi parce que nous sommes conscients que pour survivre, nous devons conclure toutes les ventes possibles.

Cependant, dans l’univers social, une approche plus subtile est nécessaire. Cela signifie que je ne dois pas me concentrer sur la vente à 100%.

En fait, si votre stratégie en matière de médias sociaux ne concerne que les ventes, alors votre stratégie n’est pas la bonne. En règle générale, seuls 5 % et 10 % de votre activité sur les médias sociaux devraient être de l’autopromotion.

Les médias sociaux permettent de nouer des relations et d’établir la confiance. Cela signifie répondre aux questions, fournir des informations utiles et servir de ressource de confiance dans votre marché de niche.

2) Autopromotion : être social n’est pas une question d’autopromotion

Les réseaux sociaux sont comme les gens, c’est très ennuyeux quand quelqu’un n’arrête pas de parler de lui, et on fuit ces gens, n’est-ce pas ?  Les meilleures recommandations seraient d’être amical, d’être gentil, de s’intéresser sincèrement aux autres et de ne pas dominer la conversation.

Partagez les bons contenus des autres acteurs du secteur, posez des questions et encouragez la participation. Surtout, reconnaissez qu’il est parfois préférable de parler moins et d’écouter plus.

3) Participation à tous les réseaux : il n’est pas nécessaire d’être partout

Il y a deux faits à garder à l’esprit lorsqu’il s’agit des médias sociaux et des petites entreprises. Premièrement, il y aura toujours un nouveau réseau dans lequel s’engager. Deuxièmement, un petit entrepreneur a peu de temps et d’argent à consacrer aux médias sociaux.

Heureusement, cela ne veut pas dire qu’il faut être partout et partout. Il s’agit plutôt de choisir un ou deux canaux parmi les plus pertinents et les plus efficaces pour atteindre et cibler vos clients.

N’oubliez pas qu’une présence dans les médias sociaux doit être constamment surveillée ; si elle est négligée, elle ne fera que projeter une mauvaise image de votre entreprise. En fait, il est préférable de ne pas avoir de compte si vous n’avez pas le temps et les ressources nécessaires pour gérer et participer activement.

4) Rivaliser avec les grandes marques : vous n’avez pas à tout faire comme les grandes

Si vous avez une petite entreprise, vous savez qu’il y a une grande différence entre votre budget et celui de Starbucks ou de Coca-Cola. Votre petite entreprise n’a pas à essayer de faire la même chose que ces grandes marques (notamment en ce qui concerne les concours et les campagnes).

La création de cadeaux et de concours est l’un des moyens les plus efficaces de générer de nouveaux goûts et d’améliorer la participation générale. Cependant, les petites entreprises se sentent souvent obligées d’offrir des prix attrayants qui dépassent leur budget.

Par exemple, pour votre petite entreprise, vous ne pouvez pas donner un tas d’iPads. Envisagez plutôt de faire don d’un des services de votre entreprise. Ce n’est certainement pas le plus sexy ou le plus choquant au monde et ne suscitera pas beaucoup d’intérêt, mais il est plus agréable et plus économique, et tous les participants seront certainement intéressés par ce que fait votre entreprise.

5) Engagement et investissement : les médias sociaux ne sont pas « gratuits »

Il est bien connu que vous n’avez pas besoin de dépenser un centime pour rejoindre Facebook, ou créer un compte Twitter, ou lancer un blog sur Blogger, c’est une excellente nouvelle pour les petites entreprises. Cependant, les médias sociaux sont loin d’être « gratuits » une fois que l’on veut sérieusement y être.

Il faut un engagement constant pour que le contenu de vos comptes reste frais afin d’engager votre communauté. Et à moins que votre temps ne soit sans valeur (ce dont je doute), il y a un coût minime à s’impliquer dans un plan de marketing des médias sociaux. Il faut considérer que le temps, l’effort a un coût en argent.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.