Ce billet est le premier d’une série d’articles à venir concernant la gestion des données et de la confidentialité sur des réseaux sociaux connus (Facebook, Twitter, Viadeo, Linkedin…).

 

Alors que le web n’a jamais été aussi social, les internautes commencent à prendre conscience de l’importance de leur identité numérique et de l’impact que peut avoir leur e-réputation sur leur vie personnelle et professionnelle.

Les réseaux sociaux sont au cœur des usages des internautes, vous-même avez déjà sûrement un compte Facebook. Mais faîtes-vous réellement attention à ce que vous partagez ? Savez-vous qu’il est de plus en plus fréquent que des extraits de Facebook soient admis comme étant des preuves licites recevables en justice ?

 

Sur Facebook, gérer les paramètres de confidentialité n’est pas une chose simple… Ils sont nombreux, peu intuitifs, et l’utilisateur peut rapidement se sentir perdu.

Voici quelques conseils et astuces qui vous permettront de mieux gérer les données que vous partagez sur ce réseau.


1. Utilisez un mode de connexion sécurisé


Depuis le début de l’année, Facebook propose à ses utilisateurs d’accéder au site avec une connexion sécurisée (HTTPS, protocole utilisé par les banques et autres sites de paiement en ligne). La navigation est légèrement plus lente, mais il devient quasiment impossible d’hacker votre profil si vous utilisez ce protocole de connexion.

 

Pour l’activer, il suffit de vous rendre dans les Paramètres du compte :

 

Puis de cliquer sur la checkbox Navigation sécurisée dans la partie Sécurité du compte.

Vous pourrez à présent naviguer sur le site en utilisant une connexion sécurisée.

 

1.

2. Créez des listes d’amis

 

Si vous utilisez Facebook depuis longtemps, vous avez probablement un nombre important d’amis que vous avez rencontrés à des périodes différentes (université, boulot, amis d’enfances, famille…).

Les listes d’amis permettent de paramétrer d’une manière plus accrue votre confidentialité, notamment en choisissant exactement à qui vous souhaitez divulguer telle ou telle information.

Pour en créer, rien de plus simple, rendez-vous sur l’onglet Compte et cliquer sur Gérer la liste d’amis. Vous serez en mesure de créer, supprimer, modifier des listes en y ajoutant vos amis.

Voici un exemple d’utilisation des listes d’amis.

Si pendant votre dernier arrêt maladie, vous êtes partis en vacances vous ressourcer, vous n’avez sûrement pas envie que vos collègues de travail voient les photos, mais vous aimerez bien les partager avec vos amis et votre famille.

 

Dans les paramètres d’un album photo,

 

Cliquez sur Personnaliser pour accéder à la fenêtre de confidentialité avancée :

 

Vous pourrez alors indiquer avec quelles personnes (ou listes) vous ne souhaitez pas partager l’album photo.

Bien sûr, l’idéal étant de ne pas publier de photos pouvant vous nuire d’une façon ou d’une autre sur internet (on n’est jamais trop prudent).

 

3. Supprimez les applications inutiles

 

Si vous êtes un fervent addict des tests sur vos séries préférées, des jeux, et des applications Facebook en général, je vous conseille de passer régulièrement un coup de balai pour supprimer celles que vous n’utilisez plus.

Ces applications demandent l’accès à vos informations personnelles pour pouvoir être utilisées, et certaines ne se gênent pas pour les sauvegarder voire les commercialiser.

Pour supprimer les applications inutilisées, il faut vous rendre dans les paramètres de confidentialité de votre compte et modifier les paramètres des Applications et sites web (en bas de la page).

 

N’hésitez pas à supprimer les applications que vous n’utilisez plus, puis dans la partie Informations accessibles par l’intermédiaire de vos amis, cliquez sur Modifier les paramètres et décochez toutes les cases. Cette manipulation empêchera vos informations d’être récupérées par le biais de vos amis (Facebook est fourbe).

 

 

 

Les paramètres confidentialité de Facebook sont très nombreux et méritent d’être regardés de près. Ayez le bon réflexe et prenez le temps de vous y plonger pour protéger au maximum vos données. Changer de nom peut-être également un bon moyen d’empêcher des personnes que vous ne connaissez pas de vous retrouver, et si vous décidez un jour de quitter le réseau deux options s’offrent à vous :

 

Désactiver votre compte (Compte>Paramètres du compte>Désactiver le compte)

Cette manipulation mettra votre compte en veille. Vous disparaîtrez du site sans que vos données soient supprimées. Si vous décidez de revenir, vous pourrez réactiver votre profil et le retrouver tel que vous l’avez laissé.



Supprimer votre compte (lien)

Ici en revanche, pas de marche arrière possible. La suppression de votre compte est définitive et toutes les informations permettant de vous identifier seront supprimées de la base de données Facebook (à savoir, nom, adresse électronique, adresse postale et pseudonymes).
Tout ce que vous avez partagé sur le mur de vos amis disparaîtra, cependant, les photos de vos amis sur lesquelles vous étiez tagués garderont votre nom même si il ne renverra plus à votre profil Facebook. Les conversations privées avec vos amis demeureront également.

Facebook signale que des copies de certains documents (photos, articles…) restent sur leurs serveurs pour des raisons techniques, mais ces éléments ne sont plus associés à aucun identifiant personnel et son complétement inaccessibles par les autres utilisateurs.

 

 

Ainsi s’achève cet article dédié à Facebook, prochaine étape : Twitter !

1. Utilisez un mode de connexion sécurisé

 

Depuis le début de l’année, Facebook propose à ses utilisateurs d’accéder au site avec une connexion sécurisée (HTTPS, protocole utilisé par les banques et autres sites de paiement en ligne). La navigation est légèrement plus lente, mais il devient quasiment impossible d’hacker votre profil si vous utilisez ce protocole de connexion.

 

Pour l’activer, il suffit de vous rendre dans les Paramètres du compte :

 

 

 

 

 

 

 

Maj: Nouvelle fiche pratique: la confidentialité facebook

 

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] Du fait de sa simplicité, Twitter ne propose pas énormément de paramètres de confidentialité comme Facebook. […]

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × un =