Vol de données sur les serveurs de Sony

100 millions : C’est le nombre de comptes d’utilisateurs qui ont étés piratés sur les différents réseaux du géant japonais Sony, les hackers ayant également pris soin de récupérer les informations relatives aux utilisateurs.

Mais de quelles données parle-t-on ?

Toutes les informations personnelles liées au compte, allant du pseudonyme au numéro de carte bancaire.

Le numéro deux de la firme nippone, Kaz Hirai, a rédigé une lettre destiné au congrès américain dans laquelle il déclare qu’un fichier contenant les mots « We are Legion » aurait été trouvés sur un des serveurs (le slogan du groupe Anonymous).

Anonymous avait rendu le Playstation Network inaccessible avec une série d’attaques sur les serveurs de Sony, cependant les “anons” nient toute responsabilité dans l’affaire de vols des données, pratique qui ne semble pas en accord avec leur philosophie.

 

Alors que Sony avoue avoir été au courant des risques de sécurité sur leurs serveurs depuis plusieurs mois sans en avoir tenu compte, il est difficile de nier leur part de responsabilité…

Au final, des millions de données personnelles se baladent quelque part sur le net avec tous les risques que ça implique pour les utilisateurs concernés, tout ça car Sony n’était pas convaincu de l’utilité des mises à jour de leurs serveurs Apache.

Les clients de Sony attendent évidemment un dédommagement, reste à savoir si celui-ci sera à la hauteur.

 

Pour un article plus complet sur l’affaire du piratage du PSN, rendez-vous ici.